ROLEX PARIS MASTERS Du 31 octobre au 8 novembre 2020
Se connecter

Champs obligatoires *

Pas encore inscrit ?

Créer un compte

Vainqueur en trois sets 5/7, 6/4, 6/1 et 2h07 de jeu contre Alexander Zverev, Daniil Medvedev s'est offert un troisième titre en Masters 1000, le premier à Paris.

 

Alors qu'il n'avait jamais vraiment brillé dans la capitale, Daniil Medvedev qui parle un français parfait et se sent presque comme chez lui en France, a enfin réussi à jouer son meilleur tennis au Rolex Paris Masters. 

 

Malmené pendant un set et demi par le septième mondial particulièrement efficace au service à l'image des 83% de premières balles réussies par l'Allemand dans le premier set, Daniil Medvedev a fait le dos rond sans jamais renoncer. Même après avoir cédé le premier set 7/5. 

 

Calme mais déterminé

 

Particulièrement calme, il ne s'est pas frustré non plus lorsqu'il n'a pas réussi à convertir ses quatre premières balles de break du match dans un jeu de plus de 15 minutes en début de deuxième set. Le cinquième mondial a poursuivi son effort. Placé loin derrière sa ligne pour relancer les missiles de Sascha Zverev, il a su saisir sa chance pour breaker à 4-4 dans le deuxième set avant d'égaliser à une manche partout quelques minutes plus tard. 

 

Beaucoup plus offensif que l'Allemand, Daniil Medvedev a rapidement pris les devants dans le troisième set en breakant d'entrée avant de s'envoler au score, 3-0 double-break puis 5-1. Complètement sorti du match, Alexander Zverev n'a pas réussi à réagir, offrant même, sur une dernière double-faute, le titre sur un plateau à celui qui l'avait déjà battu en finale du Masters 1000 de Shanghai l'an dernier . 

 

Grâce à cette victoire 5/7, 6/4, 6/1, Daniil Medvedev décroche son huitième titre ATP et devient le quatrième Russe à s'imposer sur le court de l'Accor Arena après les succès de Marat Safin, Nikolay Davydenko et Karen Khachanov. 

 

"Bravo à Sascha pour sa très belle semaine et ses deux titres juste avant d'arriver ici. Merci à mon équipe car l'année a été vraiment très difficile pour nous mais on a réussi à remporter ce beau titre. J'ai très bien joué lors de ce tournoi et sur ce match particulièrement. J'aurais pu baisser les bras, il servait bien et jouait bien mais j'ai réussi à monter mon niveau d'un cran", s'est réjouit celui qui retrouvera la quatrième place mondiale lundi et fait figure de sérieux outsider pour les ATP Finals qui auront lieu à Londres du 15 au 22 novembre. 

Groupe 1

Groupe 2