ROLEX PARIS MASTERS Du 26 octobre au 3 novembre 2019
Se connecter

Champs obligatoires *

Pas encore inscrit ?

Créer un compte

Vainqueur de son 20e match d'affilée, Novak Djokovic n'a pas perdu de temps sur le court. 6/1, 2-1 abandon, le Bosnien Damir Dzumhur, touché au dos, a écourté ses souffrances après moins d'une heure de jeu.

"Nole" a en revanche pris le temps de savourer dans le vestiaire sa qualification pour les quarts de finale et plus sûrement son retour à la première place, événement qui sera offcialisé lundi par le nouveau classement ATP. C'est plus de deux heures après son succès qu'il s'est présenté face à la presse pour commenter la portée de son exploit. Le Serbe est le premier homme depuis Marat Safin en 2000 à atteindre le sommet de la hiérarchie en ayant occupé un rang supérieur à la 20e place en cours de saison.

"Ce retour à la place de numéro, c'est une performance considérable pour moi, a-t-il commenté. Mais je ne peux pas trop m'extasier dessus. Nous sommes au milieu de la semaine, il y a encore un tournoi à gagner. J'aurais le temps d'apprécier après le tournoi."

Après le retrait de Rafael Nadal, Djokovic entend bien creuser l'écart sur son rival à Paris. Chaque match gagné à Paris est un bonus avant le Masters de Londres.

"Je ne suis pas heureux que Rafa ait dû se retirer ici, a indiqué Novak Djokovic. Je dois rester concentré. Même Roger (Federer) reste dans la course à la place de numéro un. Je veux finir cette saison de la plus belles des façons."

En résumé, "Nole" veut finir par deux nouveaux titres... Le doublé Paris-Londres ne semble pas improbable pour l'incontestable meilleur joueur du monde depuis trois mois. Après son échec en quart de finale à Roland-Garros qui l'avait rendu furax, Djokovic a écrasé la concurrence. Victoires à Wimbledon, Cincinnati, l'US Open, Shanghai, n'en jetez plus, il a remonté plus de 4000 points au classement sur Rafael Nadal...

"Ces trois derniers mois n'ont rien à voir avec mon début de saison, a confirmé l'intéressé, en termes de niveau de jeu et de confiance. Je suis revenu au top et je veux en profiter jusqu'au bout."

L'avenir immédiat s'appelle Marin Cilic. Le Croate assurerait sa qualification pour le tournoi des Maîtres s'il parvenait à stopper la série victorieuse du Serbe. Certes, Cilic a gagné deux de leurs trois derniers matchs, mais le face-à-face entre les deux hommes est éloquent : 15-2 en faveur du "Djoker". Pas difficile de désigner un favori pour l'affiche de ce quart de finale...

Groupe 1

Groupe 2