ROLEX PARIS MASTERS Du 26 octobre au 3 novembre 2019
Se connecter

Champs obligatoires *

Pas encore inscrit ?

Créer un compte

Vainqueur en trois sets contre Marin Cilic (4/6, 6/2, 6/3), Novak Djokovic s’est qualifié pour sa cinquième demi-finale au Rolex Paris Masters. 

Jeudi soir, Marin Cilic n’a pas réussi à empêcher Novak Djokovic de signer une 21e victoire consécutive mais il a quand même mis fin à une série. Celle du nombre de sets remportés à la suite depuis le dernier perdu face à Tennys Sandgren au deuxième tour de l’US Open. En abandonnant la première manche 6-4 après 51 minutes de lutte, le Serbe s’est arrêté à 30.

Mais ce jeudi soir, sur le court central de l’AccorHotels Arena, ce ne sont pas ces statistiques qui préoccupaient le futur numéro un mondial. Assuré de retrouver son trône au sommet de la hiérarchie mondiale dès lundi, Novak Djokovic aimerait surtout ajouter un nouveau titre à sa collection. "Evidemment, c’est le but. Sinon je ne serai pas ici en train de jouer, s’est-il exclamé avec le sourire en conférence de presse après sa victoire. Ce tournoi est important et je ne suis pas encore assuré de terminer l’année numéro un. Ma mission n’est pas accomplie, il reste des choses à aller chercher et j’espère bien finir l’année à la première place mondiale. C’est le but."

 

 

Sa réaction dès le début du deuxième set ne trompe pas. Déjà quadruple vainqueur ici, "Nole", même diminué par un virus, n’a pas l’intention de laisser passer sa chance de graver son nom une cinquième fois sur les branches de l’arbre de Fanti. Après s’être rapidement détaché 4-1, le "Djoker" a recollé à une manche partout en bouclant le deuxième set 6-2 sur un let un peu chanceux. Breaké à un partout dans la troisième manche, il a immédiatement réagi en recollant à 3-3 avant de se détacher 5-3 sur un nouveau break grâce à son efficacité sur les points clés.

"C’était un match très serré jusqu’au dernier point, a indiqué le Serbe. Ça s’est joué sur deux-trois points dans le troisième set comme le passing que j’ai réussi pour le break à 4-3. Je pense que c’était un match de qualité des deux côtés. J’ai eu des hauts et des bas, j’aurais pu mieux servir, surtout en deuxième balle mais c’est une victoire et je suis ravi d’avoir relevé ce défi car je ne suis pas encore en très grande forme. Je suis un peu malade, je n’ai pas forcément autant d’énergie que d’habitude mais j’espère que ça va s’améliorer au fil des jours."

Et de l’énergie, le "Djoker" en aura besoin en demi-finale pour ses retrouvailles avec Roger Federer tombeur de Kei Nishikori en quarts.

Groupe 1

Groupe 2